Écrivez-nousmailto:info@mouvementparlonsmieux.ca?subject=

© Mouvement parlons mieux 2006 - Tous droits réservés

Dernière mise-à-jour : Août 2011

Site hébergé par Je confirme.com

MANUEL MAÎTRE,

UN BÂTISSEUR...

Manuel Maître a été l’une des figures marquantes et un pilier du Mouvement parlons mieux ! Organisateur doué, virtuose de la communication, il a été directeur général de la SBPF, de 1967 à 1992, après en avoir été secrétaire général pendant quelques décennies. Son épouse, Marthe, est la fille aînée du fondateur de la SBPF, Jules Massé (1902-1951). Ils ont deux enfants, Sophie et Thierry.

Manuel Maître, lors de la remise des certificats et récompenses au Studio Liette Duhamel dans les années 60.

Manuel Maître, en compagnie de Marie V. Lavigueur et Marthe, son épouse.

D'origine champenoise, arrivé à Montréal en 1950, il devient directeur de rédaction à La Patrie, puis au Petit Journal, et plus tard directeur du journal Âge d’or - Vie nouvelle.


Jadis prix d’opéra du Conservatoire de Nice, récipiendaire de plusieurs décorations, il commençait tout juste à ralentir, en siégeant au Conseil d'administration de la Table de concertation des aînés de l'Île de Montréal et en étant l'un des organisateurs du Concours Do-Mi-Sol (aujourd'hui, Chante en français) proposé aux jeunes auteurs, compositeurs et interprètes de la métropole, puis en 2008 membre du comité d'allocation de fonds, au Québec, de l'Œuvre Léger.

MANUEL MAÎTRE